Citer Facebook à l’antenne est une « publicité clandestine » › TOP MEDIAS

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a décidé d’interdire aux journalistes de citer les mots « Facebook » et « Twitter » à l’antenne, ce qui constitue une « publicité clandestine » s’ils sont utilisés en vue d’une promotion des pages des émissions.

Le CSA s’appuie sur un décret de 1992 prohibant la publicité clandestine pour interdire aux chaînes de radio et télévision de renvoyer les auditeurs et téléspectateurs vers les pages des émissions sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter.

Pour le Conseil supérieur de l’audiovisuel estime que les radios et télévisions peuvent renvoyer les auditeurs et téléspectateurs à la page de l’émission sur les réseaux sociaux sans nécessairement les citer, ce qui présenterait alors un « caractère informatif ». En revanche, nommer les réseaux sociaux à l’antenne revêt sinon « un caractère publicitaire », selon le CSA.

L’interdiction de citer Twitter et Facebook sur les ondes radiophoniques et télévisuelles a surpris les internautes.

Copyright © 2011 Top Médias – Tous droits réservés. Aucun article de ce site ne peut être copiée, republié, reproduit, transmis ou distribué sans autorisation de la Rédaction.

ARTICLES A LIRE: